14 février 2011

Disparition des labos de proximité = réforme FRIC

PETITION A SIGNER : http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php

Le gouvernement français, par décision d’ordonnance (ordonnance 2010- 49 signée par le président de la république et publiée  le 13 janvier 2010), concède l'activité des laboratoires d'analyses médicales aux financiers, responsables avérés de la grave crise que nous traversons.

             

En effet cette réforme a été préparée dans la confidentialité, immédiatement applicable                après sa parution, et sans débat parlementaire, alors qu' aucune urgence ne justifiait cette procédure législative d' exception, si ce n' est visiblement une motivation financière.

             

Le scandale du MEDIATOR révèle les influences et parti-pris qui ont entouré les décisions concernant ce médicament. Il a été dévoilé par l' initiative isolée d'un médecin, alors que cela nous donne l' exemple à suivre, et de l'espoir pour notre combat.

             

Il permet de comprendre indirectement le scénario de la réforme de la biologie.

             

Mêmes influences pour un même but, celui d' enrichir une poignée de nantis et fonds de pensions, quitte à ne pas respecter les gardes-fous, mettre en danger la santé du patient,                 et nuire à toute une profession.

(...)

Les laboratoires seront alors transformés en "laboratoires boites-aux-lettres" dénommés "sites" complètement deshumanisés, puisque plus aucune analyse ne sera effectuée sur place, et que la majorité du personnel sera licenciée...

Le patient ne sera plus considéré que comme un simple code-barres, et son sang comme un produit industriel  :
  les tubes de sang navigueront par coursiers à mobylette, et arriveront quelque part... comme ils le pourront, les jours de canicule, de grand froid, ou de blocage des routes, dans des usines à analyses. Imaginez la qualité  du résultat rendu dans ces conditions...

Affiche_maquette

Posté par suzie75 à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Disparition des labos de proximité = réforme FRIC

Nouveau commentaire